Convoi Transport exceptionnel
Convoi Transport exceptionnel
Transitaire CERL

La Délégation à la Sécurité Routière (DSR) en collaboration avec l’IGN met à disposition une cartographie nationale numérique des réseaux de transports exceptionnels.

Un outil simple qui va simplifier la préparation des itinéraires routiers pour tous les transports exceptionnels.

La carte référence les cinq réseaux routiers de transports exceptionnels existants en France métropolitaine, ainsi que les franchissements auxquels les convois sont confrontés.

Les réseaux permanents TE1, TE2, TE72, TE94 et TE120, ainsi que les cartes des ouvrages d’art et passages à niveau sont consultables sur le site du Geoportail.

Simplifier le travail des acteurs du  transport exceptionnel

Organiser un trajet pour un convoi exceptionnel n’est pas une tâche facile … La circulation des convois de transports exceptionnels et colis lourds est soumise à des autorisations préalables et à des conditions strictes.

Afin de préparer le meilleur itinéraire de transport, plusieurs étapes doivent être respectées : identifier le parcours, intégrer les interdictions de circulation et autres arrêtés, prendre en considération les dimensions et poids du convoi, ne pas oublier de s’informer sur la circulation en temps réel au moment de l’opération de transport, etc.

Jusqu’à présent, la préparation des itinéraires des convois exceptionnels s’appuyait sur des cartes départementales annexées à des arrêtés préfectoraux. Désormais, Geoportail permet de visualiser, à différentes échelles, les cinq réseaux routiers existants 1TE, 2TE48, TE72, TE94 et TE120 et les franchissements difficiles (ouvrages d’art et passages à niveau) :

  • Réseaux routiers 1TE et 2TE48 : Réseaux nationaux historiques ouverts aux convois dits de catégorie 1 et 2 et de moins de 48 tonnes
  • Réseaux routiers TE72, TE 94 et TE120 : Réseaux ouverts aux convois respectivement, de moins de 72, 94 et 120 tonnes, et respectant des critères de charge à l’essieu et de distance inter-essieux

Il est possible de visualiser les passages à niveau classés à franchissement difficile et de consulter toutes les prescriptions spécifiques associées à chaque tronçon routier et franchissement ! Il sera ainsi plus facile d’intégrer ces contraintes. Il s’agit donc d’un vrai gain en matière de prévention routière.

La carte IGN propose en outre des itinéraires routiers, ferroviaires, ainsi que tous types de cartes : géologiques, topographiques, aériennes et satellites. Enfin sont également recensés tous les points de secours, hôpitaux, et autres points d’intérêts par thématiques.

Exemple de réalisation CERL : Transport Routier de Convoi exceptionnel avec une Colonne 35,50M

Un flux de données libres et gratuits pour les transporteurs

Les transporteurs routiers peuvent exporter ces données et les emporter partout sur leurs trajets. Mais il est également possible d’importer et exploiter gratuitement les flux de données dans un système d’information.

Pour un usage métier, les flux WMTS et WFS (pour un SIG par exemple) seront prochainement disponibles.

Le projet de la DSR est une nouvelle étape dans la transition digitale des transports exceptionnels. L’objectif est d’aboutir dans quelques mois à la dématérialisation de l’ensemble des cartes à garder à bord du véhicule.

A terme, l’élaboration du futur outil d’instruction des demandes de transport exceptionnel d’ici fin 2022 succédera à l’application TENET.

ATTENTION, en l’état, cette cartographie numérique ne remplace pas les cartes papier des réseaux permanents y compris de première et deuxième catégorie qui doivent être à bord des véhicules en cas de contrôle. Une révision de l’arrêté du 4 mai 2006 est à paraitre pour la fin du 1er semestre 2021 pour permettre l’utilisation de versions digitalisées des documents papier y compris les autorisations de transport exceptionnels.

Rappel : les obligations du transport exceptionnel

Depuis mars 2017 et la publication du décret n° 2017-16 du 6 janvier 2017, le code de la route a été modifié pour faciliter la circulation des convois de transport exceptionnel. N’hésitez pas à consulter notre article sur la réglementation du transport exceptionnel pour vous informer sur le sujet.

Un convoi exceptionnel en mouvement et les véhicules qui l’accompagnent sont prioritaires aux intersections. Lorsqu’il s’agit de franchir un feu tricolore, l’ensemble du convoi a la priorité si le véhicule en tête est passé au vert. Si le feu passe au rouge pendant que le reste du convoi franchit le carrefour, la priorité reste au convoi et à son escorte.

Les usagers qui croisent un convoi exceptionnel sur leur route, doivent obligatoirement réduire leur vitesse et au besoin s’arrêter ou encore se garer pour faciliter le passage du convoi et des véhicules d’accompagnement. Ils doivent également renoncer à s’engager sur une intersection lorsque l’imminence du franchissement par un convoi leur est signalée par un véhicule d’accompagnement.

Le convoi exceptionnel reste cependant tenu de toujours laisser la priorité aux véhicules d’urgence (police, gendarmerie, pompiers, Samu, etc).

Quelques exemples de réalisations de Convois exceptionnels par CERL.

Contactez transporteur à Lyon

CERL, le spécialiste du transport hors gabarit

Le transport exceptionnel (hors gabarit ou out of gauge) est une affaire de spécialiste où l’expérience et l’innovation doivent être au rendez-vous. Chaque convoi exceptionnel, lourd ou hors gabarit est un cas particulier et unique ! Nos équipes étudient et réalisent l’ensemble de vos transports exceptionnels en vous garantissant la qualité de service et le respect des réglementations.

CERL a construit son organisation et ses prestations autour du transport sur mesure, chaque cas particulier de transport devient alors un service CERL parfaitement adapté à la stratégie de l’entreprise.

Share Button

Articles en relation avec votre lecture