Transport de marchandises aérien
Transport de marchandises aérien
Transitaire CERL

L’évolution des trafics mondiaux de fret aérien devrait être négative pour l’année 2019. Selon l’Association du transport aérien international (IATA), le transport aérien de marchandises devrait terminer l’exercice 2019 en baisse de plus de 3 %. De plus, la capacité de fret, mesurée en tonnes-kilomètres de fret disponible (AFTK), a augmenté de 2% et dépassé la croissance de la demande pour le 16ème mois consécutif.

Les capacités fret des compagnies aériennes demeurent toujours supérieures au marché. Le fret aérien est bousculé par les tensions commerciales actuelles et notamment par les relations conflictuelles entre les États-Unis et la Chine.

Chiffres clés aérien

Chiffres clés du trafic aérien de marchandises

Après des progressions de 9,7 % en 2017 et de 3,4 % en 2018, le transport aérien de marchandises devrait terminer l’exercice 2019 en baisse de 3 %. Pour IATA, cette régression est due aux tensions commerciales actuelles entre les États-Unis et la Chine ainsi qu’à la faiblesse des échanges du commerce international. Selon les statistiques que possède IATA, le volume des échanges commerciaux a chuté de 1,4 % au niveau mondial et de 14 % entre la Chine et les États-Unis.

Pour Alexandre de Juniac, Directeur Général de l’IATA « l’impact de la guerre commerciale États-Unis Chine sur les volumes de fret aérien était plus manifeste que jamais en août […]. Les tarifs douaniers plus élevés bouleversent non seulement les chaînes d’approvisionnement transpacifiques, mais aussi les voies commerciales du monde entier ».

Les compagnies aériennes d’Asie-Pacifique et du Moyen-Orient ont subi les déclins les plus marqués de la croissance annuelle des volumes de fret aérien. Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont enregistré une diminution de 5% du fret aérien en août 2019, par rapport à août 2018. Et ceux du Moyen-Orient ont enregistré une diminution de la demande de 6,7% en août 2019.

Les compagnies d’Amérique du Nord et d’Europe constataient des baisses plus modérées (respectivement 2,4 % et 3,3 % en août 2019). L’Afrique et l’Amérique latine ont enregistré des hausses de la demande par rapport à août 2018.

Le top des compagnies cargo en 2018

Durant l’année 2018, le classement mondial des compagnies cargo a peu évolué. Fedex se classe toujours à la première place mais Qatar Airways challenge, pour sa part, la place de numéro 2 mondial à Emirates.

  • Federal Express : 17,5 milliards de tonnes/km (Croissance du trafic de 4 ​​​​​​​% en 2018).
  • Emirates : 12,7 milliards de tonnes/km (Croissance stable en 2018).
  • Qatar Airways : 12,7 milliards de tonnes/km (Croissance du trafic de 15,4 ​​​​​​​% en 2018).
  • United Parcel Service : 12,5 milliards de tonnes/km (Croissance du trafic de 4,3 ​​​​​​​% en 2018).
  • Cathay Pacific Airways : 11,3 milliards de tonnes/km (Croissance du trafic de 5,2 ​​​​​​​% en 2018).
  • Suivent ensuite les compagnies Korean Air (- ​​​​​2,2 ​​​​​​​% de trafic en 2018), Lufthansa (+ ​​​​​​​1 ​​​​​​​% de trafic en 2018) et Cargolux (+ 0,1% de trafic en 2018).
top des compagnies aériennes
fret aérien

Le transport de fret aérien avec CERL

Le transport aérien est un excellent garant du transit time. La régularité des vols permet de planifier aisément les délais de livraison. Il associe également rapidité, fiabilité et sécurité.

D’autre part, contrairement aux idées reçues, si vos projets requièrent un affrètement d’avion, les tarifs des compagnies aériennes spécialisées dans la fourniture d’avions cargo de petite, moyenne ou grande capacité sont proches des prix standards du fret aérien régulier, avec davantage de flexibilité et de sécurité. Si l’on considère le coût d’un projet dans son ensemble le transport de fret aérien peut être très compétitif par rapport au fret maritime. Si vous souhaitez plus d’information sur nos services, n’hésitez pas à nous contacter.

Share Button

Articles en relation avec votre lecture